Raid ANSA 2017

5 équipes Plein Ouest engagées le week-end dernier sur le raid ANSA (manche des défis Franciliens) dont 2 équipes féminines !

Très belle organisation ANSA où on a pu pratiquer toutes les techniques d’orientation. Grâce à une organisation parfaite et à des encouragements toujours bienvenus, ces sportifs passionnés ont réussi à nous faire passer de très bons moments.

Malgré des jambes qui fonctionnent à 100% mais des cerveaux un peu moins, des contractures aux cuisses, des erreurs d’orientation qui nous coûte du temps et nous font faire des côtes en vtt pour rien, quelques erreurs de pointage de bracelet, c’était 5h (pour les plus rapides) de pur bonheur.

Même si pour certain, malgré la préparation, la réalité du jour J n’est jamais celle qu’on imagine, pour d’autre, c’était un 1er raid intense mais tellement génial avec une bonne surprise à l’arrivée : une 3ème place.

On dit souvent qu’un 1er raid réussi, c’est un raid où on a envie de revenir. Alors, c’est quand le prochain ?

Et puis, quand on mélange de jolis paysages, de la bonne humeur, un peu de motivation, du soleil et des copains, on en oublie les kilomètres, les cartes, la selle un peu trop dure, les moustiques, les ronces et les orties, et on passe une journée géniale !

ansa2017

Plus de photos sur : https://www.facebook.com/pg/Plein-Ouest-Raid-Aventure-313346435532177/photos/?tab=album&album_id=683192751880875

Noctiraid 2017

- Salut Mathieu, c’est Pascal. Avec Jean marie et Ludo on a envie de participer au Noctiraid en Février prochain. Est ce que tu aurais quelques conseils ?

- Ca tombe bien, on y va aussi avec Magaly et Etienne. Il faudrait qu’on se voit pour échanger sur l’édition de l’année dernière.

Après quelques coup de fil, un entraînement en run&bike pour « Cose toujours » et un changement d’équipier pour « Plein Ouest Mixte » (qui ne sera plus mixte du tout car c’est Sébastien qui viendra au pied levé remplacer Magaly), nos 2 équipes se retrouvent le samedi 4 Février vers 19h pour un dernier plat de pâtes avant de se lancer sur les 60 kms de l’édition 2017.

- Alors, ces 24 kms de Vtt, ça a été ?

- Tu parles, on s’est perdu 5 mn après le départ. On a suivi un mauvais balisage. Du coup : 28 kms et au moins 20 mn de perdues. Et puis ça nous a énervé (enfin, surtout Etienne) alors on a roulé comme des ânes pour rattraper le temps perdu. Mais forcément au bout d’un moment, on a explosé (enfin, surtout Etienne). Et vous ?

- Nous ? Le début est facile. Nous montons dans les rues de Bures-sur-Yvette. Puis très vite la pente devient raide, très raide ! Nous sommes froids, mais impossible de modérer mon effort. Le dénivelé est tel qu’il me faut appuyer de toutes mes forces pour avancer. Avancer pour ne pas faire du sur-place et perdre l’équilibre ! Ludo est devant moi et semble plus à l’aise. Jean-Marie avance tranquillement et nous attend… presqu’en sifflant ! Le bitume fait place aux graviers, puis à la boue… La boue grasse, collante, glissante, aspirante… Il y en aura pendant environ 18kms… Je dépense une énergie énorme à tenir le vélo, ne pas tomber, avancer, courir le vélo à la main quand le bourbier est trop profond. Ludo souffle mais il s’en sort mieux … Pour Jean marie, c’est facile, il rigole dans les montées et il s’éclate dans les descentes … Nous avançons malgré ma peine et dépassons une bonne vingtaine d’équipes. Quand nous rejoignons le QG, j’ai l’impression de m’être vidé, et ça n’était que le début…

- Et la CO ?

- 66 mns de bonification. Avec notre « grosse » expérience en orientation, on est plutôt satisfait. Il n’y a pas eu de « traversée du désert », et j’ai récupéré de mes efforts en VTT.

- Pour nous ça a été. On pointe toutes les balises avec 10 et 6 mn de bonification. Mais on en laisse 5 qui valent 3 mn. On verra si c’était le bon choix ?

- Vous avez vu le dénivelé en Run&Bike ? Il y a des fois où il vaut mieux être à pied qu’à vélo !

- Terrible ! Tu crois pouvoir récupérer en vélo, mais en fait tu dois t’arracher pour rejoindre le coureur ! On fait la boucle en un peu moins d’1h.

- En tout cas, ce n’est pas demain qu’on va faire de la concurrence à Martin Fourcade (enfin, surtout Etienne) ! Sur les 15 plombs on en met que 9 dans la cible. Il faut dire que les 2 boucles de 6,5 kms nous ont bien coupé les pattes : entre la grosse montée et les bords de champ où ça ressemblait plus à du patinage qu’à de la course à pied.

- C’était sympa de se croiser pendant la course. Vous nous avez repris quelques minutes sur les 2 boucles de 6,5 kms. La montée de plus de 100 marches laissera des souvenirs, comme la boue encore ! Pour finir, il faut gérer les crampes qui surviennent (Jean-Marie), et les douleurs « d’usure » (pour tous).

- Bon, et du coup, ça donne quoi les résultats ?

- On finit 20ème sur 77 équipes. Pour une première participation, on est assez fier. Et vous ?

- 9ème. Il faut dire que ça nous à mis un petit coup de pression de vous croiser au dernier tir (sachant que vous étiez partis 5 mn derrière nous).

- Allez, c’est pas tout ça, mais il est 3h45 du matin et on s’est pas trop posé depuis 21h.

- Effectivement, je crois qu’il va nous falloir une bonne douche pour se décrasser et une bonne nuit pour récupérer.

noctiraid2017

NoctiRaid 2016

Le NoctiRaid est un raid nature nocturne par équipe de 3, dont l’édition 2016 s’est déroulée la nuit du 6 au 7 février sur le campus de l’Université Paris-Sud, à Orsay et dans la Vallée de Chevreuse (91). Le NoctiRaid est le fruit du travail des 22 étudiants du Master 2 Management des Evénements et Loisirs Sportifs (MELS).

Mathieu, Jean-François et Arnaud représentent les couleurs de « Plein Ouest ».

L’organisation s’améliore d’année en année. Pour cette nouvelle édition, nous serons équipés de doigts électroniques qui nous permettent de pointer sur les différentes balises disséminées sur l’ensemble du parcours.

Une épreuve nous est proposée en parallèle pour nous faire gagner 8 minutes. Différents indices nous serons donnés au cours de ce raid pour trouver un mot…

Nous commençons par une épreuve de VTT de 23.5 kms. Les départs s’échelonnent toutes les 30 secondes. Nous sommes l’équipe 71. Nous partons 40 minutes après la première équipe. Nous suivons un Road Book pour les 3 premiers kms, puis ensuite Jean-François… Nous rattrapons beaucoup d’équipes, la boue ne facilite pas notre progression. Maintenant c’est pareil pour tout le monde. Nous arrivons à pointer les 6 boitiers de contrôle. Je  finis vannés. 2 indices: un nœud et un cerf.

Nous enchaînons avec la CO. 10 balises à trouver avec 10 minutes de pénalité par boitier non trouvé. Mathieu s’occupe de nous guider. Tout se déroule sans trop de problème à part une balise que personne n’a trouvé. J’en profite pour récupérer. 1 indice: une image toute bleue/verte.

Suit le Bike&Run. Une boucle de 10 kms avec 5 boitiers de contrôle. Sur le NoctiRaid nous avons 2 vélos pour 3 raideurs. Nous essayons de gérer. Nous savons que la dernière épreuve, le trail, demande le maximum de fraîcheur. Nous ratons le premier boîtier, soit 25 minutes de pénalité (grrrrr), et nous nous faisons rappeler à l’ordre quant à la transmission des VTT. Nous devons passer les vélos de la main à la main. Les équipes de haut de classement ne se font pas de cadeaux et n’hésitent pas à signaler cette tricherie qui vaut la disqualification. 1 indice: une balle de golf sur un green.

Nous poursuivons par une épreuve de tir. Nous nous dispatchons sur les 3 épreuves: tir à la carabine, tir à l’arc et tir à la sarbacane. Nous marquons 7,5 points qui équivalent à un gain de 2 minutes. Un contrôle inopiné du matériel obligatoire est fait par la même occasion. Mathieu, en tant que bon capitaine d’équipe, montre les objets demandés.

Nous terminons par ce fameux trail de 12 kms pour 5 boitiers de contrôle. Dés la première côte, Mathieu semble le plus émoussé. Nous alternons course et marche à pied. Nous restons attentifs aux balises, mais nous en raterons quand même une (soit 30 minutes). La dernière heure se court sous la pluie… Dernier indice: une langue.

Nous passons sous l’arche d’arrivée. Nous sommes contents de nous. Une personne de l’organisation nous demande le mot qui correspond à tous les indices précités. Nous réfléchissons quelques instants et gagnons 8 minutes!

Nous finissons 9ème du NoctiRaid 2016 sur 80 équipes.

Je pense que nous avons manqué de concentration pour faire beaucoup mieux (les 2 balises manquantes).

Si des personnes ne trouvaient pas le mot mystère, ne pas hésiter à nous contacter…

noctiraid

Plus de photos sur : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.478230509043768.1073741855.313346435532177&type=3#

Raid des Dentelles 2016

L’aventure … c’est l’aventure.

Et ça commence le vendredi soir ; mission : faire rentrer des fringues, de la bouffe, du matériel et les vélos pour 3 jours dans la voiture d’Eric. Puis départ pour Lyon où nous ferons halte avant de nous rendre à Beaumont du Ventoux, départ de la 10ème édition du raid des Dentelles, support d’une manche de championnat de France.

Départ prévu 14h00. Mais jusque là, « on est large »…Enfin presque : dernière équipe à poser nos vélos, l’organisation était en train de nous appeler alors qu’on se présentait à la vérification du matériel ! La pression monte mais pas de soucis, j’adore ça (enfin presque).

On attaque par une première belle et grosse journée qui nous fait enchaîner 2000 m de dénivelé positif sur seulement 46 kms. On retiendra de ce samedi une belle section aventure avec la descente du Toulourenc et la dernière épreuve de vtt commencée à la tombée de la nuit et finie à 22h30 après une grosse ascension du col de Monte à la frontale (et je ne vous parle pas de la descente).

Je vous passe la courte nuit, le changement d’heure et le réveil difficile car à 7h30 dimanche, il faut être à Lafare pour déposer nos vélos et attendre … 8h50, heure de notre départ pour cette seconde journée.

Ce dimanche aura été le jour des choix tactiques pour ne pas re-finir à 22h30. On a bien réalisé la veille que le vélo n’est pas notre point fort. Du coup, les shunts de balises et les options par la route s’enchaînent et nous permettent de rester avec le gros du peloton. On finit cette journée par une CO très relevée de bas en haut des Dentelles de Montmirail où seule Julie aura le courage de faire la descente en rappel, précédée d’une petite nage d’approche (elle qui avait juré une heure avant, transie par la pluie « il est hors de question que je me trempe dans une vasque ! »).

17h00 : on est changé, au sec et au chaud (j’ai oublié de vous dire qu’il avait plu toute la journée); on est même là pour voir les podiums et en plus, il reste des frites !

Voilà, c’est une belle aventure qui se termine pour nous 3. On a flirté avec nos limites mais on est allé au bout. Si après ça on recommence, plus rien ne pourra nous arrêter.

Ha oui, au fait : on finit a une (très) honorable 51ème place sur 65 équipes.

raid26

Toutes les photos sur https://www.facebook.com/media/set/?set=a.497974393736046.1073741859.313346435532177&type=3&uploaded=33

Boucles de la Marne 2015

Belle prestation des équipes Plein Ouest engagées ce 18 octobre sur la version light du Raid des Boucles de la Marne.

1er succès de la journée : aligner 3 équipes (qui plus est en mixte) complètes et sur-motivées après 8 mois d'existence de notre association. Une spéciale dédicace à vous mesdames à qui ni la boue, ni les ronces ne font peur ;-)

La journée commence par une arrivée plus ou moins tardive au gymnase de Montévrain et donc une étude plus ou moins poussée des cartes remises au départ. C'est par un prologue en Vtt que se jouera l'ordre de départ. Willy (plein ouest Centre), victime d'une chute classe tout de même son équipe 5ème. Murielle (plein ouest Sud) et Eric (plein ouest Cose) finissent à la 24 et 25ème place.

Une grosse partie roulante en suivi d'itinéraire permet d'étaler les équipes pour la première épreuve d'orientation de la journée en Run&Bike. Alors, pour le Run&Bike, il faut : bien choisir la taille du vélo que l'on prend, ne pas trop se séparer et surtout, faire attention à ses chevilles !

Les équipes sud et centre partent au contact pour 12 km de vtt qui nous mènerons au départ de la CO à pied. 3 équipes = 3 choix tactiques différents. Etienne nous fait faire une boucle pour prendre des balises à l'aller et au retour, quitte à traverser du "vert foncé" genre bien foncé. Fred oriente seul son équipe jusqu'au nord de la carte pour prendre toutes les balises en descendant. Et c'est à la collégiale que Julie, Stéphane et Eric se dirigent également vers le nord pour prendre les balises en descendant.

Une deuxième section en vtt à travers la boue des champs et la boue de la forêt va faire perdre quelques places à 2 de nos équipes : une petite fringale pour l’équipe Sud et une petite erreur de navigation associée à une perte de boussole pour l’équipe Cose.

Heureusement, le tir à l’arc et le canoë se profilent. L’occasion de reposer les jambes. Mais ce ne sera pas le cas pour tout le monde : quelques flèches à coté vont obliger les équipes Centre et Cose à des tours de pénalité.

Très belle section de canoë sur un canal au milieu des maisons avec en prime 2 petites descentes qui nous obligent tous à vérifier qu’on ne s’est pas trompé d’itinéraire car une fois en bas, impossible de remonter. Palme d’or à l’équipe Cose qui, après la perte (provisoire) de leur boussole vont également « égarer » leur doigt électronique et « oublier » une pagaie dans la dernière descente. Cette section est aussi l’occasion pour l’équipe Centre de rattraper quelques équipes malgré une petite erreur et quelques branches dans la figure. L’équipe Sud (en tout cas son capitaine) s’est crue pouvoir accéder à la plus haute marche du podium en doublant l’équipe de polytechnique.

Les 17 derniers kilomètres de VTT assez roulant nous permettent de relier l’arrivée sans encombre.

Au final l’équipe Cose composée de Julie, Stéphane et Eric finissent à la 14ème place au scratch (8ème en mixte) sur 65 équipes engagées dans une ambiance d’heureuse découverte. Belle 6ème place au scratch pour l’équipe Centre avec Fred (orienteur), Willy (vététiste) et Mylène (kayakiste, archer et fournisseuse officielle de pain d’épice de l’association). L’équipe Sud (Mathieu, Etienne et Murielle) termine au pied du podium (Rrrrrrr) derrière 3 équipes Belges bien trop fortes pour être accrochées.

podium mve

Plus de photos sur : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.441452309388255.1073741849.313346435532177&type=3