C’est par un beau soleil d’automne (et par 0°) qu’on vous a accueilli ces dimanche 22 et lundi 23 sur le site du rocher Cailleau pour l’entraînement de Novembre.

Une première partie un peu statique, où seule la corde de l’arc nous réchauffait le bout des doigts, a permis de découvrir le langage codé des symboles IOF et de se familiariser avec l’utilisation de la boussole. Contrat à peu près rempli : vous faites maintenant la différence entre un trou et une dépression, les rentrants n’ont (presque) plus de secret pour vous ; vous savez qu’on peu se rendre d’un point à un autre sans carte avec juste un azimut et une distance ; par contre, je ne garantie pas votre survie à kho lanta si vous êtes seul avec juste un arc pour chasser !

La course d’orientation, validée par tous, a fait émerger des choix tactiques très différents : azimut systématique pour travailler la première partie de l’entraînement, utilisation régulière des distances et du nombre de pas entre les balises, utilisation exclusive des chemins.

Le road book à VTT ou en Run&Bike a également permis d’identifier différentes façon de fonctionner : utilisation de la distance totale et/ou intermédiaire. Il valide également ce principe en orientation : rien ne sert d’aller vite si c’est dans la mauvaise direction !

Pour les malheureux du lundi qui ont été privé de CO pour cause de chasse, une dernière section en Vtt’O a clôturé l’entraînement.

Le coin de la technique

- CO : 3 règles de bases. Carte Pliée de façon à ne visualiser que la partie de la carte qui nous intéresse. Carte Orientée pour faciliter la relation carte/terrain (je repère plus facilement les éléments remarquables du terrain et/ou je trouve plus facilement les éléments de ma carte que je cherche sur le terrain). Mon Pouce sur la carte pour suivre ma progression et me repérer plus facilement quand je pose mon regard sur la carte.

- Road book : pas de grand principe (vous utilisez les distances totale, intermédiaire ou les 2 en fonction de vos affinités, tant que ça marche …) mais quelques conseils. Attention au pliage de la feuille, vérifiez que le schéma correspond bien à la distance ; en cas d’erreur, pour réajuster votre compteur ou montre gps avec la distance indiquée sur le road book, vous pouvez mettre votre gps sur pose ou déconnecter votre compteur du support.

- Run&Bike : dans la plupart des raids, afin d’éviter les problèmes de règlement sur le passage du vélo, les run&bike se font en orientation. Du coup, le cycliste peut dépasser le coureur pour déposer le vélo un peu plus loin MAIS il faut être très vigilant à l’endroit où on passe le vélo. Il faut que se soit à un endroit facilement identifiable sur la carte où il n’y a pas de confusion possible.

- Vtt’O : suite à l’entraînement, 4 infos. Dans la mesure du possible, carte orientée (soit avec la boussole, soit avec les éléments du terrain) ; utiliser un repère (morceau de scotch) pour suivre votre progression sur la carte (il remplace le pouce) ; soyer hyper vigilant dans les descentes si il y a un changement de direction (prendre un repère avant et ne pas se laisser entraîner par la pente) ; privilégiez un itinéraire roulant même si il est un peu plus long.

 loic arc

Plus de photos sur : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.451203381746481.1073741853.313346435532177&type=3&uploaded=9